Vocabulaire de l'escalier

Passion Bois met à votre disposition un petit lexique afin de mieux comprendre le langage de l’escalier.

  • Balustre : Élément vertical de remplissage du garde-corps.
  • Cage d’escalier : Espace dans lequel va se situer l’escalier.
  • Contremarche : Pièce verticale utilisée pour combler l’espace entre deux marches. Elle n’est pas obligatoire. 
  • Crémaillère (double, centrée ou excentrée) : La crémaillère est une pièce d’appui se déposant sous les marches, elle est découpée suivant le dessous de la marche et l'arrière de la contremarche.
  • Garde-corps : Ensemble constitué d'une main courante et de balustres destiné à assurer une protection devant un vide. Un garde-corps rampant est le garde-corps qui encadre la volée de marches.
  • Giron : Distance horizontale prise d’un nez de marche à l’autre, c’est la surface de la marche sur laquelle est posée le pied.
  • Limon : Le limon est la partie venant s’accrocher à l’escalier parallèlement au mur, c’est une poutre qui permet de maintenir les marches. Il peut être simple (que d’un côté) ou double (des deux côtés).
  • Main courante : Partie sur laquelle s’appuie la main et qui longe la courbure de l’escalier.
  • Marche : Pièce horizontale sur laquelle on pose le pied. Une marche peut être droite ou balancée (plus fine sur une des extrémités).
  • Mur d’échiffre : Mur sur lequel s’appuie l’escalier.
  • Nez de marche : Extrémité de la marche.
  • Porte à faux : Les marches en porte à faux, ou encore encorbellement, sont des marches qui ne sont tenues que par un seul point d’appui (cf. Gamme EGO)
  • Quartier tournant : Portion d'escalier qui entraîne un changement de direction.
  • Trémie : Ouverture dans le plancher supérieur prévue pour l’insertion de l’escalier.
  • Volée : Portion d'escalier comprise entre deux plates-formes et qui comprend les marches.

Escalier design

Escalier design